La Déchéance de Florence 1

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

La Déchéance de Florence 1le trou du cul de Florence La déchéance de Florence(cet épisode se passe pendant les chapitres 1 et 3 du journal de bord d’un queutard de campagne mais du point de vue de Florence) j’essaye de le faire le plus cohérent possible avec l’autre récit j’ai glissé quelques passage inédit que j’aurais voulu mettre quand j’ai écris mes textes il y’a quelque mois, sur ce bonne lecture !!.une autre photo :)Je suis Florence .. mère célibataire de 3 enfants . J’ai 41 ans, peinant à joindre les deux bouts, Chômeuse en fin de droit, enchaînant entretien sur entretien tous autant négatif les uns que les autres. Aujourd’hui fut une journée comme les autres, j’étais motivée malgré mes convictions de faire n’importe quoi pour obtenir mon contrat de travail tant attendu. malgré mes réticences ,d’habitude je suis pas comme ça quel exemple je pourrais donner à ma fille Cindy ainsi qu’à mes deux garçons mais il faut bien que je sorte du trou . malheureusement la personne qui m’a reçue était une femme. Mais bon heureusement que pour remplir le Frigo je peux compter sur monsieur André, il est si gentil du moins c’est ce que je croyais jusqu’à aujourd’hui .Comme d’habitude, j’attend la fermeture avant de lui demander quoique ce soit, j’entend le rideau qui se ferme plus tôt que d’habitude et lui demande.- Pourquoi fermez vous le rideau ?- Ne t’inquiète pas ma chérie, ce qui se passe est tout à fait normal, non seulement tu vas avoir ce que tu es venue chercher mais tu vas aussi recevoir .- Recevoir quoi ? lui dis-je d’une voix tremblante je ne vous permet pas de m’appeler ainsi- Ferme là chienne !! me dit-il d’un ton autoritaire, où tu as vu que c’était les restaus du cœurs ici , il est temps de mérité ton du si tu veux que tes mômes et toi aient à grailler ce soir dis toi qu’aujourd’hui tu ne t’es pas habillée comme ça pour rien, fais un tour sur toi même doucement que je t’admire mais pour qui il me prend me demandai-je , tout en me posant la question Je m’exécute en tournoyant sur moi même puis je lui demande:- Ca ira comme ça ?-Très bien salope maintenant appuies toi sur une gondole que je t’admire d’un peu plus prés. me répond t’il tout en s’asseyant sur son tabouret roulant- Mais quel gros porc !!! me dis-je intérieurement tout en m’exécutant puis je sens sa main relever ma jupe révélant mon shorty noir, je lui repousse sa main en lui criant !!- Mais arrêtez !!!- Ta gueule Sac à foutre me rétorque t’il en serrant mon poignet d’une main et en essayant de glisser ses doigts entre mes lèvres avec son autre main. tu veux bouffer ce soir ? alors laisses toi faire !!Il commence à me caresser doucement puis accélère la cadence, mon vagin ou ma chatte commence à être humide, je commence à être excitée malgré moi. Ce mâle si rustre commence à y rentrer un de ses doigts boudiné puis entre le deuxième, il s’arrête se mets la tête entre mes cuisses puis me fais écarter mes cuisses et mon shorty pour y insérer sa langue. Tout en me léchant il me demande.Ta moule est toute fraîche dis-moi demandai-je tout en la léchant qu’est-ce que tu espérais avoir comme boulot ?- Assistante de direction lui dis-je en poussant quelques gémissements mais le DRH était une femme, c’est pourquoi je ne l’ai pas eu.- Dommage pour toi lui me dit-il tout en continuant de me lécher en commençant par lui tripoter mes seins sous mes vêtements. il s’arrête puis me présente une cagette avec des courgettes des concombres et des aubergines.- Je veux que tu te branle avec !!! c’est ce que tu es venue chercher ? donc sers toi en !!!Mais quel salaud !!! c’est avec ça que je dois nourrir mes enfants comment peut il me faire ça ?- Tu sais ? tu n’es pas obligée de le faire !! on peut en rester là mais je veux plus jamais que tu remette les pieds ici si tu refuse puis comme je suis le seul magasin à trente kilomètres à la rondes, tu as pas le choix.Je commence à choisir le légume avec lequel je me donnerais pour ce spectacle dégoûtant, puis je me mets à choisir le plus petit concombre qui soit.- Tsst pas ce lui là me dit-il, sers toi de celui là en me présentant le plus gros.séance avec un concombre Il commence à sortir son smartphone puis me dit.- je veux que tu regarde mon téléphone quand tu fais ton affaire commence par sucer ce concombre tout en le regardant en ayant l’air d’être la plus salope possibleJe commence à lécher ce concombre tout en fixant son téléphone puis à le sucer ensuite, comme dans ces films classé X- je veux que tu en avales plus m’ordonne t’il baissant sa braguette, étouffe toi avec !!!Ce que je fais, mais je manque de me faire vomir en le prenant à pleine gorge !!- Bien , Bien maintenant assis toi sur la caisse écarte les cuisses et branle toi avec !!! m’ordonne t’il il se rapproche puis se mets à lécher mon anus pendant que je me masturbe avec le gros concombre.- Non non !! pas par là !!!lui criai-je en le repoussant !!- Ta gueule sale pute me crie ankara escort t’il en se relevant et m’attrapant par les cheveux, tu espérais quoi en étant habillée comme ça ? te faire démonter par ton boss en guise de cadeau de bienvenue?Il mets brusquement ma tête face à son entre-jambe , son slip pue la transpiration et le sperme séché, il sort ensuite sa grosse queue et commence à me l’étaler en plein visage . puis insère son gland dans ma bouche !! et m’enfonce l’intégralité de ces 20 cm de viande jusqu’au fond de ma gorge manquant une nouvelle fois de me faire vomir. je suis mélangée entre l’excitation et le dégoût , il est en train de faire de moi sa chose, mais le pire c’est que je commence à aimer ça. Il pénètre violemment ma gorge comme si c’était un orifice, en me faisant vomir une troisième fois .Je commence à sortir mes seins généreux pour les lui branler afin que ma gorge prenne du répit puis j’ai la curieuse sensation de vouloir me faire baiser.- Je veux que tu me baise Dédé !!!Il me remets rapidement à l’ordre en me collant une gifle !!- Alors de une Tu ne m’appelle pas Dédé mais Maître !! de deux tu ne me donne pas d’ordre !! me dit il en me tenant le visage. De toute façon c’est ce que je comptais faire tu m’excites tellement que je vais te démonter par tous les trous et te remplir jusqu’à plus soif !! pose tes mains sur le comptoir et relève moi cette putain de jupe que je te dérouille !!!- Oui maître lui dis-je tout en m’exécutant !! faites de moi votre salope attitrée lui dis-je tout en me doigtant !!Puis il commence à s’exécuter en en y allant progressivement jusqu’à me faire hurler de bonheur et de souffrance, il me pénètre de plus en plus violemment et en y insérant un doigt dans mon cul, il me malaxe en même temps mes gros seins bien juteux, ça y’est il s’est octroyé le droit de me baiser comme une pute des bas quartiers, des jets de cyprines se mettent à recouvrir sa queue bien épaisse.- Allez on passe au deuxième round me dit il en me couchant sur le dos sur le comptoirIl commence à se déshabiller et je lui demande ::- Vous permettez que je me déshabille aussi ?- Oh que non me répond t’il je veux que tes fringues sentent le foutre !! je veux qu’on sente à quel point tu t’es faite baiser façon Pute des bas quartier pour une cagette de légumes.Il recommence à me pénétrer violemment, à faire des va et viens et là ça ne rate pas !!- Je te préviens me dit il tu recommence à jouir je t’encule !!!Cet enfoiré n’y va pas de main morte et … il m’a refait jouir !! – Oups dis-je en gloussant et puis il commence par insérer son énorme mandrin fraîchement lubrifié dans mon anus étroit puis je lui dit.- Je sais que mon anus est très étroit maître , mais c’est qu’auparavant les 3 autres hommes avec qui j’ai partagés ma vie n’avaient qu’une petite bite qui ne leur servait qu’à me féconder et qu’à pisser, faites de mon anus un cratère maitre je la veux tout au fond de mon cul !!Je me suis surprise à dire ça, jamais un homme ne m’a traiter comme ça sans que je le repousse,- Je t’ai déjà dit de ne me jamais me donner d’ordre sac à foutre, me déclare t’il, mais puisque tu me le demande si gentiment, je ne peux pas te le refuser.Et sans sourciller il accédait à ma requête il se mit à me pénétrer doucement mais surement, je commence à devenir accro à sa bite, il se mets à me prendre par le cul dans tous les sens , à me traiter comme la cochonne que je suis puis il me demande de me mettre à quatre pattes au sol .- Lèche ce putain de sol !! avec toute la mouille que tu as lâchée ce magasin va pas se nettoyer tout seul.Je m’exécute !! puis il se mets à cheval sur moi pour me sodomiser, et y va de plus en plus fort après quelques minutes je sens un gros jet de foutre dans mon anus. il se retire puis me donne la cagette qui trônait fièrement sur le comptoir.-Tiens tu l’as mérité, à présent si tes résidus de fonds de capote et toi voulez bouffer tu sais ce qui te reste à faire. puis fais moi plaisir lèche moi ce sperme qui coule entre tes cuisses- Oui Maître- Brave fille me dit il en souriant !!!Puis je me rhabille et prend la décision de rentrer chez moi. Une fois arrivée à la maison je pose ma cagette dans la cuisine et me mets à pleurer, Comment je peux me regarder en face par rapport à tout ce que j’ai fait !! comment je peux me laisser traiter tel un tas de merde , je pris une douche puis je suis allée me coucher. les jours qui ont suivi je suis régulièrement retournée chez Dédé pour me faire sauter en échange de quelques denrées non vendues au plus le temps passait, au plus il était crade, je suis sur que ce monstre troque ses marchandises avec d’autres femmes que moi. je suis contente d’un coté mais me sens trahie de l’autre, j’en ai eue la certitude quand sa matraque avait parfois un gout de merde quand je la lui suçais dans son bureau à une heure d’affluence. ou quand j’ai entendu la vitre sans teint de son bureau trembler alors que je faisais mes courses avec mes enfants.Un jour je reçois un appel de ankara escort bayan mon tortionnaire me demandant de me pointer avec un ensemble sexy au magasin à 21h. Je prend le soin de me pouponner afin d’être prête pour cette soirée mystérieuse. qui sait avec un peu de chances c’est bientôt les vacances, il va sans doute me proposer un emploi à temps complet pour la saison qui arrive, j’arrive au magasin, rideau fermé enfin juste entrouvert je me mets à l’attendre puis dans un élan d’impatience je me mets à l’appeler.-Salut Sac à foutre !! j’arrive de suite je viens t’ouvrir.et il raccroche . quelques seconde plus tard il m’ouvre avec le sourire- Magnifique me dit-il !! tu es parfaite !!Je lui demande- Pourquoi me faire venir habillée comme ça ? – Depuis quand j’ai à me justifier Sac à queue ? Je t’appelle tu te pointes, c’est aussi simple que ça !! et pour répondre à ta question, j’ai trouvé une solution pour palier à tes problèmes d’argent et ..- Vous m’engagez dans votre magasin ? je lui demande avec les yeux pleins d’espoirs- Pas vraiment non ! il y’a quelqu’un qui t’attend dans la réserve. Viens avec moi !!On se dirige droit vers sa réserve, ce gros porc en profite pour me palper les fesses tout en relevant ma jupe qui révèle mon joli string ficelle blanc.- Magnifique me dit-il, il va adorer !!- Qui ? – Tu verras me dit-il en ouvrant la porte.Derrière cette porte se trouvait un grand homme noir qui nous attendait avec une bière à la main avec un grand sourire.- Vous m’avez pas menti, monsieur André, ça c’est de la vraie salope blanche de compétition dit ce dernier en s’approchant de moi.- Appelle moi Dédé, Abdou, pas de chichis entre nous.- Qu’est-ce que ça signifie, les questionnai-je essayant de retirer les mains de l’étalon black qui était en train de me pétrir mes formes.- Tu n’as pas compris, mais t’as l’air d’être longue à la détente, me dit Dédé d’un sourire narquois Ce soir tu fais la pute, Abdou à payé pour fourrer de la chatte blanche, et je lui donne la tienne.- Mais …Les grandes mains de l’étalon noir les bretelles de ma robe nous révélant au grand jour mon imposante poitrine . je commence à avoir les tétons qui durcissent. je commence éja à avoir les tétons qui pointent suite au multiples caresses de l’homme d’ébène .- Tu veux en profiter Dédé demande ce dernier ?- J’ai eu le temps d’en profiter toute la semaine Abdou lui repond l’épicier en commençant par gober mes tétons mais si c’est proposé si gentiment !!il me fait accroupir sors sa bite et me force à le sucer en m’ordonnant – Suces moi sac à foutre !!Voulant en finir au plus vite et toucher ma récompense je m’y atèle. Malgré le dégoût, de nombreuses questions me traversent l’esprit, Comment un homme aussi gentil que dédé a t’il pu se transformer en un fourbe maquereau. Puis ce dernier interrompt mes pensées en me demandant:- Alors Salope, avoue que pour ta première passe j’ai été sympa, j’aurais pu te livrer en pâture aux autres villageois.- Moui Mr André lui répond-je en le suçant- Tu l’aimes ma queue ?- Je l’adore me dit-elle encore pluche que chelle de mes fiottes d’ex mawis lui dis-je avec la bouche pleine.Abdou commence à enlever son pantalon ainsi que son boxer révélant au jour une énorme poutre de Bamako, il me pose son énorme gourdin sur l’épaule et collant une bifle de temps en temps pendant que j’aspirais je jus de dédé. tout ceci se passe pendant 5 bonnes minutes quand un téléphone se mets à vibrer.c’était celui du magasinier. ce dernier lui dit- Tiens Abdou occupe toi d’elle fait toi sucer ton cadeau arrive.- Mon cadeau ? me demande t’il- Oui, Oui ton cadeau, fais moi confiance tu vas adorer.et il disparut. le grand noir mets son gros braquemart à portée de mon visage et m’ordonne de le sucer.Ce que je fais volontiers sa queue était beaucoup plus longue et plus épaisse que celle de mon tortionnaire avec des testicules semblables à des kiwis, je me mets à la lécher en long en large et en travers je me mets même à gober son gland qui doit faire la diamètre de ma grosse bouche de suceuse, que suis-je devenue ? rien qu’un morceau de viande à la solde de mon tortionnaire, une esclave sexuelle à la solde d’un homme qui se prétend être mon maître… Au bout d’un moment Abdou me rappelle à l’ordre:- Applique toi mieux que ça vieille pute blanche, si je veux je peux demander à Dédé de te louer pour un voyage au bled avec moi pour que mes frères et cousins te forment ou plutôt te déforment ah ah ah !! tu veux abandonner les enfants de putains qui te servent de gosses ? maintenant viens sur moi et chevauche ma queue !!!C’est ce que je fais aussitôt je me mets à cheval sur sa queue, les premiers temps ça fait mal mais on s’y habitue, je commence même à y prendre du plaisir ce que je fit en balançant un immense jet de cyprine sur sa matraque. en prenant mon plaisir j’entend une porte qui grince , surement Dédé et le cadeau d’Abdou qui me regardent prendre du plaisir, j’allais le prendre quand soudain Dédé m’interrompt en me demandant escort ankara de lui présenter mon cul et de re-sucer Abdou, ce que je fait instantanément en écartant mon trou du cul et le bougre n’y va pas de main morte.- Viens pas là toi dit Dédé en s’adressant à l’inconnue- Oui Maître , lui répond-t’elle- Cindy m’exclamai-je c’est toi ?- Oui Maman c’est moi !! me répond ma fille, j’ai dit à Maître André que je suis bien meilleure et que je peux être encore plus pute que toi. Dites Maître , il a aussi payer pour me baiser comme il fait à ma mère.- Ah non !! toi tu es un bonus considère toi comme un cadeau de bienvenue approche toi, fais moi voir tes nichons lui répondit le maître tout en me sodomisant.- Alors ça fait quoi de te faire téter pendant que j’encule ta mère lui demanda t’il- C’est trop bon monsieur répondit Cindy !!- S’il vous plait monsieur !! laissez ma fille en dehors de ça !!!m’exclamai-je- -Ta gueule !! ta fille est mon tapin au même titre que toi !! elle s’est montrée de suite consentante, continue à protester et je te fais tourner dans tous le village.- Ah putaiiiin c’est trop bon !!! s’écria Cindy mordez moi !! sucez moi les tétons !!!- Monsieur André , AIE, JE VOUS EN SUPPLIE, C’EST MA FILLE, VOUS POUVEZ PAS ….- Ferme bien ta gueule femelle de merde !! et continue de me sucer l’engueula Abdou .- Continuez maître mordez moi plus fort les tétines, traitez moi comme la plus ignoble et minable des putes comme ma maman !! s’exclame Cindy- Mr André au final j’en ai rien a foutre de ce que vous faites à ma fille, mais continuez de m’enculer comme une bête pendant que je suce mon client !!, putain, CASSEZ MOI LE CUL !!!- Ne t’inquiète pas Maman, dit elle sereinement j’ai trouvé un meilleur papa, toi et moi à partir d’aujourd’hui on est ses putes et on tapinera pour lui. Je ne sais pas ce qu’il en est pour toi mais moi je suis toute à lui et j’en suis folle amoureuse, j’ai bien l’intention de me plier à la moindre de ses volontés, si il veut nous partager avec d’autres ou qu’on se prostitue du moment que c’est bon pour lui c’est bon pour moi.Alors que je me sens venir, ma fille semble jouir au même moment à force de se faire lécher. et Puis l’énorme matraque d’Abdou est de plus en plus dure. Puis au bord de la fatique le grand black se retire et alla s’asseoir pour reprendre une bière puis dit à Dédé.- Dédé, merci pour ces beaux cadeaux mais j’aimerais bien reprendre mon souffle avant d’enculer la jeune. mais continuez !! j’aimerai bien voir comment baise l’homme blanc.- Rétablis toi vite mon grand je vais pas tarder à jouir lui répond-t’il vous deux sucez moi j’aimerais bien vous comparer à la pipe toute les deux.Et puis on commence à lui faire une fellation en duo mère-fille, je me surprenais même à lui lécher le trou du cul à force de triturer avec nos langues bien baveuses on finit par le faire éjaculer il nous a cracher sa semence de partout sauf dans nos bouches.- Mesdames nous déclare t’il après l’effort, vous savez ce que ça signifie je ne veux plus voir une seule trace de sperme sur vos visages de putes et sur vos corps léchez vous !! gouinez vous, faites moi cracher une deuxième fois !!sinon, j’ai cru comprendre que Abdou avait une idée très intéressante vous concernant.Sous la menace on s’exécute même si on était réticente on se mit à se lécher jusqu’à ce qu’il y ait plus une seule goutte. Une fois terminé Cindy raconte à Dédé sa frustration de pas s’être faite sodomiser cette fois-ci.Cette fois-ci ? mais cela fait combien de temps que ma douce et innocente Cindy lui sert de jouet ? Elle n’avait pas le temps de finir sa phrase qu’elle fut exaucée par le grand Noir.- Aoh !!! s’écria t’elle IL COMMENCE DÉJÀ A M’ENCULER A SEC PUTAIN !!!- Calme toi ma chérie lui dit-je en lui léchant le visage et en l’embrassant, ça passera tous seul !!- PUTAIN C’EST TROOOOOOP BON ? LAISSE MOI TE LÉCHER TON TROU A BITE MAMAN !!!!!- Très bien ma puce !!! vas-y lèche le gros trou par lequel tu es sortie !!! Broute le minou de ta maman !!!- Oui maman lui dit elle en la léchant et en se faisant sodomiser par l’étalon noir .vingt minutes de pénétration brutale plus tard à 4 patte l’étalon décide pour ne pas faire de jalouse de me sodomiser comme une traînée allongée sur le dos avec le nez dans le cul de ma fille pour la soulager. sommes en train de se taper une baise lesbienne i****tueuse sous le nez du magasinier qui se contente de filmer, il n’en croyait pas ses yeux nous voir prendre notre pied , enchaînant les positions à trois ou l’une se faisait lécher par lui ou elle pendant que l’autre se faisait défoncer par devant, par derrière sur le coté dans toutes les positions possible et imaginable pendant une vingtaine de minutes, le colosse de mets enfin à éjaculer.Une quantité abondante de sperme coulait sur notre peau puis nos deux baiseurs se rhabillèrent et se saluèrent en riant. et puis il nous ordonne.- Vous allez me faire le plaisir de me nettoyer tout ce foutre je veux plus en voir une trace !!!- Bien Maitre lui répondit-on simultanément .Une fois fini le nettoyage nous nous sommes rhabillée puis partîmes en titubant en repensant à cette terrible soirée enfin pour moi Cindy quand à elle est complètement soumise au désirs de Dédé .FIN

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın