La vie devant soi

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

La vie devant soiLa première fois que je l’ai fait, je venais de rentrer du travail et je prenais une douche avant de dîner quand mon amie Corinne a fait irruption dans la salle de bains. J’ai tiré le rideau de la couche. Mon amie m’a demandé si elle peut prendre une douche avec moi et je lui ai répondu que la douche est occupée mais elle s’est quand même déshabillée et elle m’a rejoint. Ça avait l’air de l’amuser et tout à coup, elle m’a embrassée sur la bouche, comme ça, sans prévenir. Elle me tenait solidement dans ses bras et elle a enfoncé sa langue avant que je ne puisse réagir.Quand elle m’a lâchée, elle m’a dit qu’elle a envie de moi et elle m’a caressé les seins et elle m’a encore embrassée sur la bouche puis sa main est descendue au bas de mon ventre et mon amie m’a dit que je vois bien que j’aime ça. J’ai quand même trouvé la force de la repousser mais j’ai quand même gardé le souvenir de ses doigts sur mon clitoris.- Faut que je m’en aille, m’a encore dit Corinne une fois séchée et rhabillée !- A table, ma mère m’a demandé pourquoi je ne dis rien et je lui ai répondu que je me suis disputée avec mon petit copain. Elle a voulu en savoir plus mais je n’ai rien répondu. Un fois dans ma chambre, je me suis allongée sur mon lit et j’ai posé mes doigts sur ma vulve. Il y avait un moment que je ne m’étais pas masturbée. En fait depuis que mon copain m’avait dit qu’il veut m’épouser et je m’étais promis de ne plus céder à mes besoins et j’avais imaginé qu’il me donnerait beaucoup de plaisir quand nous serons mariés.A croire que ce jour-là j’avais mis le doigt dans l’engrenage. Quinze jours plus tard, ma patronne a voulu m’emmener pour visiter un salon à Francfort. Elle m’a expliqué qu’on prendrait l’avion, qu’elle avait retenu deux chambres dans un bel hôtel avant d’ajouter que ça me changerait les idées. Je me suis demandée si j’allais accepter et j’en ai parlé à ma mère qui m’a encouragée et j’ai pris l’avion avec ma patronne. Dans l’hôtel, nous avions deux chambres continguës. J’étais en train de sortir une robe pour aller dîner quand ma patronne a fait irruption par la porte mitoyenne et elle s’est assise sur mon lit pour me dire que si ce n’est pas pour ça qu’elle m’a embauchée, c’est parce que je lui ai plu tout de suite et elle a ajouté qu’elle sait qu’elle me plaît avant de me donner rendez-vous à huit heures au restaurant de l’hôtel.A table, elle a essayé plusieurs fois de m’att****r la main et elle m’a aussi fait du pied. Après, elle m’a emmenée boire un alcool au bar de l’hôtel puis nous sommes hatay escort remontées dans nos chambres et j’ai cherché comment je pouvais bloquer la porte mais il n’y avait pas de clé dans la serrure, si bien que quand ma patronne est entrée dans ma chambre, je n’ai pu rien faire. Elle m’avait apporté un flacon de parfum et nous avons fait l’amour. Je veux dire que c’est plutôt elle qui m’a fait l’amour et je me dois de reconnaître qu’elle a été très efficace parce que j’ai joui plusieurs fois. A la fin, elle m’a dit que ce n’est pas grave si je me suis laissée faire et elle a ajouté que j’apprendrai vite puis elle m’a laissée et j’ai eu du mal à m’endormir. Le lendemain matin, c’est en me disant que je suis belle que ma patronne m’a réveillée. Elle avait glissé sa main sous ma chemise de nuit et elle me caressait le ventre puis elle m’a caressé la poitrine avant de me donner un nouvel orgasme.On avait rendez-vous à onze heures et il a bien fallu qu’on s’habille mais c’étai tune conférence en anglais et comme je n’y comprenais pas grand chose, je me suis ennuyée et l’après-midi, ma patronne m’a dit qu’elle veut me faire un autre cadeau mais elle a ajouté que ce sera une surprise et en arrivant devant la boutique, je lui ai dit que je ne veux pas de tatouage mais ce n’était pas ce qu’elle voulait et elle m’a montré les barrels qu’elle voulait que je porte aux mamelons. Ils étaient en or avec de vrais diamants et je n’ai pas pu refuser et une demi-heure plus tard, j’avais mal à mes tétons mais ils avaient une belle décoration et ma patronne m’a dit que si un jour elle veut que je lui fasse un enfant, je n’aurai aucun mal à donner le sein.Il était temps de prendre l’avion. Ma mère m’a demandé si mon week-end s’est bien passé. J’avais encore mal aux tétons et dans l’avion, ma patronne avait ajouté que si j’ai un piercing à la langue, ça sera encore plus excitant de faire l’amour avec moi. Bizarrement, il semble que les soucis qui se sont abattus sur son entreprise a calmé ses ardeurs. Les affaires n’allaient plus très bien et un jour un type est arrivé dans son bureau. La porte était restée entrouverte. Il s’est tourné vers moi et il a dit à haute voix que si c’est ça la petite gouine, tu la vires !J’ai été virée. J’étais restée vierge jusqu’à vingt-deux ans sans le vouloir car plusieurs des garçons qui me plaisaient trouvaient toujours mieux que moi. Alors, quand une troisième aventure homosexuelle s’est présentée, j’ai plongé tout de suite. C’est ma mère qui me l’a présentée et c’était notre nouvelle voisine escort hatay de palier. Un soir que je rentrais chez nous, la porte de la voisine s’était ouverte et elle m’avait offert d’entrer chez elle.- Ta mère m’a dit que tu es lesbienne, m’a fait la voisine ! Moi aussi ! Tu me plais beaucoup et on pourrait bien s’entendre !Elle m’a tirée par le bras et elle m’a embrassée sur la bouche puis elle m’a promis qu’on sera heureuses toutes les deux. Elle n’avait pas l’air très douée et je me suis débrouillée et ce que j’ai surtout apprécié a été de m’accroupir sur son visage pour me faire lécher la chatte et la voisine m’a littéralement dévoré la chatte et je n’ai plus arrêté de mouiller et de jouir et quand elle a voulu arrêter, je lui ai dit de continuer.- C’était bien, non, m’a encore dit la voisine avant de me laisser partir !Il était déjà huit heures du soir. Ma mère s’inquiétait. On s’est mises à table. Je lui ai demandé si la voisine ne lui paraît pas bizarre.- Tu ne sais pas ce qu’elle m’a demandé, m’a répondu ma mère ? Elle voulait savoir si tu es lesbienne !- Ça va pas !- C’est quoi ces bijoux que tu as aux mamelons, a insisté ma mère ?Je lui ai répondu que j’aime bien ça. Ma mère ne cessait pas de me regarder.- Quand j’avais ton âge, je vivais avec une femme, m’a avoué ma mère ! Je n’avais jamais connu d’homme et elle faisait tout pour que j’ai du plaisir mais j’ai rencontré ton père…Je n’en revenais pas. Ainsi, nous étions pareilles toutes les deux.- Ton père m’a fait découvrir qu’une vraie bite c’est autre chose, a-t-elle ajouté ! Moi, je voulais me ranger et lui, ce qu’il voulait, c’était baiser une gouine ! Peut-être que je ne l’étais pas assez, a-t-elle ajouté ! En tout cas, tu n’as pas tardé à arriver et puis tes frères ! Ce que j’ai aimé être enceinte ! J’espère que ça sera pareil pour toi ! Tu n’as pas envie de te faire sauter ?Bien sûr que j’avais envie mais je n’en avais jamais eu l’occasion. Ma mère m’a présenté Jean, qui travaillait avec elle et je l’ai essayé.- Alors, lui a-t-elle demandé quand il est ressorti de ma chambre, tu crois que tu pourras faire quelque chose de ma fille ?- C’est qu’elle est faite pour la bite mais je pense que de temps en temps, je la laisserai léchouiller une belle paire et seins et une vulve ! C’est ce que son père te laisse faire, je crois ?- Oui ! Il a toujours su me trouver quelqu’un pour soulager mes envies !- Alors, c’est toi qu’on appelait la bouffeuse de nichons, a poursuivi mon amant ? J’ai plusieurs amies qui se souviennent très bien de toi !- Tu sais, hatay escort bayan avec les ans, mon mari a évolué et maintenant, il me fait faire des gang-bangs ! Toutes ces bites…- Tu pourras dire à ta fille que si je l’épouse, elle y aura aussi droit, du moins pendant ses grossesses parce que je ne veux pas qu’un autre l’engrosse à ma place !- Bien sûr, lui a répondu ma mère, c’est quand on est jeune qu’on doit faire des enfants ! Qu’est-ce que tu penses de sa poitrine ?- Je suis comme toi ! Ta fille a déjà une belle paire de nichons mais ça va s’améliorer avec l’âge ! Moi j’aime bien quand ils pendent !- C’est le cas des miens, aujourd’hui, lui a répondu ma mère ! Tiens, regarde ! Ils me pendent au-dessous du nombril !- En effet mais je voudrais te demander… Ça fait déjà longtemps que j’en ai envie ! Tu ne voudrais pas que je te queute ?- Pourquoi pas, lui a répondu ma mère ? Son père ne rentre qu’à huit heures !- Je voudrais te faire la complète !- Pourquoi pas, a ajouté ma mère ! D’habitude je fais payer mais pour mon futur gendre, ça sera gratuit ! Oui, bien sûr, dans tous mes trous ! J’ai toujours aimé qu’on m’encule !J’en avais entendu assez et maintenant je comprenais d’où nous venait cette aisance, cette belle maison et ces voitures de luxe et aussi l’école privée où j’étais allée. Ils se sont enfermés dans la chambre de mes parents et je les ai entendu gémir si fort que la porte fermée n’a pu arrêter leurs cris.- Ah, ton cul, gémissait son amant du jour !- J’ai aimé la prendre dans le trou du cul dès que son père m’a initiée, lui a répondu ma mère ! Tu te rends compte que tu baise une très bonne pute ?- Je vois ça !- Tu es un vrai distributeur de billet, a ajouté son amant ! Je vais en parler à mes potes ! Peut-être que tu nous accorderas une ristourne ?- Non et ça sera plein tarif mais vous aurez droit à tout, a ajouté ma mère !- Réellement, s’est étonné son nouvel amant ? Le fist aussi ?- Oui, le fist devant et derrière ! J’adore les grosses mains de bûcheron !- Comme celle-ci, lui a demandé son amant ?- Oui ! Pousse ! N’hésite pas ! Ça va passer facilement ! Tu vois bien !J’ai poussé la porte de la chambre et j’ai vu ma mère à quatre pattes sur le lit, avec juste l’avant-bras de son partenaire qui sortait de son anus.- Ta ville, l’a averti son partenaire !- Ah, oui ! Viens, chérie ! Approche-toi ! Nous avons encore beaucoup de choses à t’apprendre !Je me suis approchée et ma mère m’a fait mon premier fist anal parce que j’avais déjà essayé l’autre moi-même et pendant qu’elle me fistait, son nouvel ami m’a mis sa bite dans la bouche et il a joui au fond de ma gorge.Je n’ai pas épousé mon prétendant mais je me suis établie à mon compte et si vous me téléphonez, je serai chez moi ou je pourrais aller chez vous !

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın