futur couple caudaliste chez un psychothérapeute d

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ass

futur couple caudaliste chez un psychothérapeute dBonjour,Entrez je vous en prie, asseyez vous.Alors chose peu courante pour un couple, c’est monsieur (M) qui a pris RDV avec moi qui suis thé****ute de couple et sexologue (T). Madame (E) merci d’avoir pu accompagner votre mari, a qui je vais donner la parole pour qu’il nous présente l’objet de votre visite.M : J’aimerai parler de notre sexualité, qui si elle est satisfaisante pour moi, il y a quand même un phantasme que j’aimerais vraiment réaliser, mais Emmanuelle ne veut pas en entendre parler.T : Déjà ce que peux dire, c’est que vous communiquez sur vos phantasmes, c’est une excellente chose, et c’est aussi très bien que l’autre partenaire puisse dire non et que cela soit entendu par l’autre personne. Pour l’instant je trouve cela très positif. En plus les opinions évoluent et vous verrez comment dans le futur, les opinions de Madame changeront ou pas. Pouvez vous nous raconter votre phantasme s’il vous plaît ? Ne vous inquiétez pas Madame, je ne vous ai pas oublié et vous donnerez la parole juste après.M : Avant je voudrais vous présenter le contexte rapidement. J’ai 33 ans, Emmanuelle 23, nous vivons ensemble depuis 3 ans et mariés depuis 2 ans environ. L’autre information importante c’est que Emmanuelle était vierge quand nous nous sommes rencontrés, et que donc jusqu’à présent elle n’a eu de relations sexuelles qu’avec moi. Moi, j’ai eu pas mal de partenaires sexuelles avant Emmanuelle, et je trouverai normal qu’Emmanuelle puisse aussi connaître cette diversité sexuelle. Je lui ai donc proposé d’inviter un autre homme chez nous pour que Emmanuelle puisse avoir des relations sexuelles avec lui.T : Vous souhaitez faire des soirées caudaliste ? M : Oui c’est bien celaT : Madame cette fois ci c’est vers vous que je me tourne enfin, est ce en ces termes que votre mari vous a présenté les choses ?E : Oui il m’a parlé de cela il y a environ 6 mois et m’en reparle au moins 2 fois par mois, et de plus en plus souvent, et cela me gêne.T : Qu’est ce que vous avez ressenti la première fois où il vous en a parlé ?E : Au début j’étais choqué, mais je croyais que c’était l’une de ses blagues ironiques. Ensuite quand il m’a assuré qu’il ne blaguait pas, j’étais offusqué et triste, j’avais l’impression qu’il me prenait comme une pute, que je n’étais pour lui qu’un objet sexuel pour tous ses fantasmes de gros pervers. Je me suis senti trahie et rejetée. J’ai même pensé au divorce ce soir là alors que la veille je racontais à une copine célibataire comment j’étais heureuse avec mon mari. Je suis tombé de très haut ce soir là.T : Monsieur, aviez vous conscience de la souffrance que cela a occasionné à votre femme que de raconter votre phantasme ?M : Non pas du tout, je tombe des nus, je viens juste de comprendre.T : Voilà d’un coté c’est bien de pouvoir se raconter ses fantasmes dans un couple à condition d’être un peu sur la même longueur d’onde, sinon cela peut engendrer comme Madame vient de l’exprimer beaucoup de souffrance. Monsieur souhaiteriez vous dire quelque chose à votre femme à ce propos ?M : Oui. Ma chérie je regrette vraiment de t’avoir fait autant souffrir avec mon phantasme, cela n’était pas mon but, et je m’engage à être plus subtil la prochaine fois.T : Madame, pouvez vous accepter les excuses de votre mari ?E : oui cela m’a fait du bien d’être entendu dans cette souffrance passéeT : Si elle est passée, dois je en déduire que votre opinion sur le fantasme de votre mari a changé depuis cette première fois ?E : Oui, elle a un peu changé car mon mari a compris que ce fantasme était trop au dessus de mes capacités, il a donc manœuvré pour me faire changé d’opinion.T : Qu’est ce qu’il a fait selon vous, pouvez vous nous décrire ses manœuvres selon vos dire  ?E : Et bien, il a poursuivi mon éducation sexuelle en quelque sorte. Il m’a proposé, pour stimuler notre sexualité, de regarder une petite vidéo porno en guise de préliminaires une fois de temps en temps. J’étais très réticente au début comme vous pouvez l’imaginer.T : Je n’imagine rien du tout, c’est pour cela que c’est bien d’expliquer les événements et ce que vous avez pu ressentir dans les détails. Mais excusez moi de vous avoir interrompu, je vous laisse poursuivre.E : Puis finalement à force d’insister et de me dire, on regarde juste une fois et si tu n’aimes pas on arrêtera et on pourra arrêter dès que tu en as envie de toutes les manières, … Il m’a bien eu sur ce coup là, Michel, mais comme il me l’a dit, c’est parce que je le vaux bien, et maintenant je le comprends, et l’en remercie de me faire découvrir de nouvelles choses. T : Comment les choses ont elles pu évoluées ?E : Au début Michel choisissait du porno standard, de la sexualité assez banal entre un homme et une femme (fellation et/ou cunnilingus puis pénétration vaginale et/ou annales), puis au bout de quelques semaines, il a choisi des vidéos avec 2 hommes pour une femme puis au bout encore de quelques semaines, c’est devenu un homme qui filme sa femme baisée par un inconnu. Michel m’a fait remarqué même si je l’ai nié au début, parce que je n’y croyais pas, cela me semblait incongru et inconcevable, puis finalement j’avais trop honte de l’admettre, que ces dernières vidéos m’excitaient beaucoup plus que les vidéo standard et que j’étais beaucoup plus mouillé pendant notre acte sexuel qui s’en suivait et que je jouissais plus rapidement et beaucoup plus intensément.T : Donc maintenant, où en êtes vous avec vous avec le phantasme de Michel ?E : Et bien je dois confesser que c’est un peu devenu le mien par la force des choses ou plutôt par la manipulation astucieuse de mon mari. Mais je ne lui en veut pas. J’aime bien regarder une petite video le samedi soir en sa compagnie.T : Avez vous envie de réaliser ce fantasme avec ou sans caméra ?E : Non, cela me fait peur.T : D’accord, je comprend enfin pourquoi votre intelligent mari vous a amené ici, il veut que je vous aide à dépasser ses peurs. Est ce bien cela Monsieur, vous êtes resté bien silencieux ?M : Vous me flattez. Ce que je souhaite c’est juste améliorer l’harmonie sexuelle entre ma femme et moi, et aussi de pouvoir en effet réaliser chacun nos fantasmes dans la sécurité, sans mettre en danger notre couple, mais au contraire pour renforcer notre amour.T : Madame, savez vous qu’est ce qui vous empêche de passer à l’acte ? De transmuter ce fantasme dans le réel de votre vie, de votre chaire si je puis me permettre.E : Oui je crois. J’ai peur de plusieurs choses en fait.T : Pouvez vous nous décrire la première ?E : J’ai peur que cela déclenche une crise de jalousie de mon mari, et qu’il ne m’aime plus ensuite, et que l’on divorce à cause de cela.T : Monsieur, pouvez vous entendre la peur que votre femme vient d’exprimer et qu’aimeriez vous lui dire pour l’aider à la dépasser ?M : Ce que Emmanuelle à oublier de préciser tout à l’heure c’est que moi aussi lorsque l’on voyait le mari filmer sa femme se faire baiser, cela m’excitait au plus haut point et que j’avais hâte que la vidéo se termine à chaque fois, car je n’avais qu’une envie, c’était de baiser ma femme le plus vite possible, sultanbeyli escort d’ailleurs la dernière fois, j’ai arrêté de regarder la vidéo avant la fin et j’ai commencé à la lécher, elle a jouit une première fois, puis je lui ai demandé de s’asseoir sur moi en cow-girl inversé pour qu’elle puisse continuer à regarder la vidéo tout en baisant. Ce soir là, j’ai eu le plus gros orgasme de toute ma vie et je crois que Emmanuelle aussi lorsque je lui inséré 2 doigts dans son cul. Ensuite à la fin du film on avait tous les 2 encore envie, on a donc fait l’amour de nouveau mais cette fois Emmanuelle voulais que je la sodomise à quatre pattes, elle était dans un état d’excitation absolu, comme je ne l’avais jamais vu auparavant, presque un état de transe. Ce que je n’ai jamais dit à Emmanuelle jusqu’à présent c’est que une de mes ex copines m’avait proposé de faire ce fantasme et si je n’ai pas dit oui tout de suite, on a finit par le faire et j’ai beaucoup aimé le faire, et c’est comme si cela avait ouvert des portes secrètes en nous et que cela a contribué grandement à améliorer notre sexualité.T : Est ce que Madame vous avez d’autres peurs que vous souhaiteriez exprimer ?E : J’ai peur que si je prenne du plaisir avec un autre homme, que Michel me rejette ou me le reproche en me traitant de salope, de pute…M : Ne t’inquiètes pas, j’ai toujours été respectueux de toi et je continuerai de le faire, et rien ne me ferai plus plaisir que ton plaisir même s’il n’ait pas procuré par moi mais un autre homme. Ton plaisir est et sera toujours mon plaisir.T : C’est très bien vous parler entre vous sans que j’intervienne, Madame avez vous encore une peur que sous souhaiteriez exprimer ?E : Oui, enfin, j’ai peur de prendre beaucoup de plaisir et que je tombe dans la luxure et le besoin de baiser d’autres hommes régulièrement devant mon mari… puis sans lui.M Je t’aime et parce que je t’aime je souhaite faire ce fantasme avec toi pour que l’on puisse chacun vivre quelque chose d’original et d’exaltant. Comme je t’ai l’ai dit, cela va ouvrir quelque chose en nous et dans notre couple qui va être au contraire renforcé par ce chemin initiatique. C’est tout le contraire de tes peurs qui sont légitimes, mais nous pourrons continuer de progresser sur le chemin de notre sexualité et ce fantasme n’en est que un parmi d’autre. Je suis persuadé que bientôt, c’est toi qui essayera de convaincre tes copines de réaliser ce fantasme avec leur copain respectif.T : Madame, comment vous sentez vous maintenant, avec le fait d’avoir pu exprimer clairement toutes vos peurs et d’avoir des réponses de votre mari, où en êtes vous maintenant.E : Cela m’a fait du bien d’avoir pu exprimer mes peurs, et j’ai senti de la compréhension de la part de mon mari et je dois dire qu’il m’a suffisamment rassuré et que je me sens prête maintenant à passer du fantasme au réel. Et qu’en plus je suis très excitée et très mouillée maintenant.M : J’imagine que cela n’est pas très conventionnel, mais accepteriez vous Monsieur de baiser ma femme maintenant, autant battre le fer quand il est chaud, ou plutôt de baiser la chatte de ma femme quand elle est chaude et bien mouillée.T : En effet cela n’est pas conventionnel et même en totale opposition avec la déontologie, mais vu les circonstances, je ne peux pas décemment vous laisser dans cet état là, et pour parfaire tout le travail thé****utique de ce soir, rien de mieux je vous l’accorde que de passer à l’acte si Madame le souhaite bien évidemment.E : Oui, j’en ai très envie, je suis toute à vous (en souriant à son mari).M : Ce que Emmanuelle veut dire par là c’est qu’elle aime être dirigé, je l’ai bien dressée en bonne salope soumise, alors n’hésitez pas à l’insulter et à lui donner des ordres, elle adore jouer à l’adolescente soumise, à être dans la provocation pour être insulté et traité de tous les noms.T : Je vois, je vous propose alors de jouer le scénario d’un casting porno, je vous fait passer une audition sexuelle, pour tester votre aptitude sexuelle avec un autre partenaire, je vous pose des questions sur votre expérience passée, vous vous déshabillerez quand je vous le demanderai, vous vous masturberez, puis vous me sucerez, puis je vous pénètrerai. Monsieur vous pouvez au choix ne pas filmer la scène, faire semblant de filmer ou bien filmer la scène, comme cela vous pourrez toujours regarder votre porno en faisant l’amour lors de prochaines fois, et garder un souvenir de ce premier passage à l’acte.M : Oui excellente idée, je vais prendre mon téléphone.T : En plus je vous propose de mettre mon caméscope HD sur un pied, comme cela on aura la scène de plusieurs angles différents comme dans ce type de vidéo. Je vais vous demander à tous les 2 de signer 2 décharges, une sur le fait que vous m’autorisez à toucher les zones sexuelles de madame, et la deuxième le droit à vous filmer. Ensuite Madame si vous avez besoin d’aller au toilette, c’est cette porte, et je vous demanderai de revenir en sous vêtements.(Elle sort de la pièce).T : Pendant que j’installe le caméscope, je dis au mari en aparté :On dirait que vous allez faire votre fantasme plus tôt que prévu… Quelles pratiques sexuelles souhaiteriez vous voir ce soir, il s’agit de satisfaire votre fantasme, je ne l’oublie pas.M : Tout ! Vous pouvez tout lui faire (faire) à ma chienne : Fellation, cunnilingus, pénétration vaginale, annale.T : Où souhaiteriez vous que j’éjacule, dois je mettre une capote ?M : Sur son visage si possible, cela n’est pas ce qu’elle préfère mais quand elle est bien excitée elle est prête à tout, même à avaler. Nous sommes clean et fidèle jusqu’à ce soir et elle prend la pilule, donc à vous de voir.T : Merci pour ces précisions.(Elle rentre dans la pièce dans un ensemble aubade rouge avec un string en dentelle)T : Rester debout devant votre fauteuil, Madame si vous êtes prête, nous allumons la vidéo et nous pourrons commencer.E : Je suis prête.(nous lançons les 4 caméras 3 téléphones portables et le caméscope).T : Pour vérifier que tout le monde est d’accord pour ce qui va suivre, Monsieur je vous demande de demander, avec vos mots à vous, à votre femme, de venir devant moi pour qu’elle se soumette à mes désirs sexuels et réaliser ainsi votre fantasme caudaliste.M : Ma chérie, je te demande de t’avancer juste devant lui et de te soumettre à toutes ces demandes sexuelles, baises le comme si c’était moi, et fais le pour notre plaisir à tous les 2.(elle s’avance à quelques centimètres devant moi)T : A tous les 2, à tout moment si vous vous sentez mal à l’aise ou si vous souhaitez arrêter il faut que vous le disiez immédiatement. Tout le monde doit se sentir en sécurité et en confiance pour réaliser cela.M et E : A l’unisson, entendu mais cela ne devrait pas être nécessaire…T : Madame, je vous demande de vous mettre à genou maintenant. Si vous faites l’action suivante que je vais vous demander après, cela indiquera votre accord pour la réalisation de votre soumission ce soir, au fantasme de votre mari qui est devenu aussi le votre. Il est encore temps de changer d’avis.E, qui est déjà dans le jeu, çekmeköy escort avec un faux air ingénu me demande : j’ai compris, mais c’est quoi l’action suivante ?T :Je pense que je n’ai pas besoin de vous faire un dessin, baisser mon pantalon puis mon boxer, et fait directement une gorge profonde où vous resterez le plus longtemps possible, sans me branler.E : Avec plaisir cela fait une heure que j’attends cela.(elle me déboutonne mon pantalon, le baisse doucement, caresse ma bite bien dure à travers mon boxer, tire sur le boxer, ma bite profitant de ce nouvel espace sort de son confinement, au parfait garde à vous. Elle commence à me lécher le gland, l’urètre, puis fait couler et étaler de la salive sur l’ensemble de ma verge, je suis tendu comme un arc, puis elle en fourgue subitement mon sexe de 16 cm entièrement dans sa bouche et reste dix secondes son nez contre mon os pubien).T : Cela commence bien, ton mari t’a bien dressé, sous tes faux aires de jeune femme timide, tu es une bonne salope (je vais la tutoyer dorénavant, cela sera mieux pour tout le monde, mais tu continueras de me vouvoyez bien entendu) E : En souriant, merci pour le compliment.T : Retournes t’asseoir sur ton fauteuil, enlève le coussin du dossier, assis toi bien en profondeur, pose tes pieds sur le bord du fauteuil, et écarte bien tes jambes, autant que possible.E : Toujours avec son regard mielleux et une mou ingénu : comme cela ?T : Oui c’est bien, pendant que je te pose des questions pour que tes spectateurs apprennent à te connaître, je veux que tu te masturbes à travers tes sous vêtements, pas encore de main dans le string.E : Sinon pam-pam cucul ?T : Obéis au lieu de faire l’effrontée, la fessée il suffira juste de me demander en temps voulu.(Elle ferme ses yeux et d’une main se caresse un sein et de l’autre se caresse la vulve à travers son string.)T :Quelle age as tu et quel est ton statut ?E : 23 ans, je suis marié depuis 1 an.T : Taille, poids, tour de poitrineE : 1m74, 59 kg, 90 C naturel,T : A quelle âge as tu commencé à te masturber ?E : A 14 ansT : A quelle âge as tu eu ton premier orgasme ?E : A 20 ans c’était le 1er mai, mon copain m’a sucé très longtemps, je me suis bien détendu et j’ai joui et bien mouillée les draps, il a fallu les changer. C’est cela qui m’a décidé d’accepter de l’épouser.T : A quelle age as tu perdu ta virginité ?E : Quelques mois avant avec mon future mari.T : T’as première fellation ?E : Quelques minutes avant la perte de ma virginité…T : Donc je suis la 2ème personne que tu n’aies jamais sucé, et j’imagine pas la dernière…(E soupirant et commençant à accélérer la cadence : ouiiiii)T : arrête la branlette, lèves toi, tu vas te mettre ici devant nous, te retourner face au mur, puis baisser ta culotte très doucement à mi-cuisse.(E attrapant l’élastique de son string tourne la tête pour regarder notre incrédulité, baisse centimètre par centimètre son string trempé.)T : Très bien maintenant penches toi en avant, et att**** tes fesses que tu vas écarter pendant une dizaine de seconde.E : Vous avez bien maté mon petit abricot luisant de mouille ?T : Redresses toi et tournes toi vers nous, et restes là face à ton mari.(E s’exécute)T : Je vais y regarder d’un peu plus près dans un instant, mais auparavant je vais finir de te déshabiller.(Je me place derrière elle, détache son soutien gorge, att**** ses 2 mamelles à pleines mains, elle laisse échapper un soupir de satisfaction, je lui masse avec tendresse ses 2 gros seins bien pleins pendant une bonne minute puis je lui enlève son soutien gorge que je pose sur une console à proximité. Toujours derrière elle, je lui fait des bisous dans le coup tout en lui caressant ses fesses bien fermes. Ensuite je descends derrière elle, effleure sa vulve dessous son entrejambe, du dos de ma main droite puis att**** son string que je fais glisser le long de ses jambes, tout en prenant bien soin de caresser ses magnifiques mollets puis ses pieds.)T : Retournes t’asseoir dans la même position que tout à l’heure. (J’att**** sa culotte trempée que je me mets à renifler, quelle fragrance !, je la donne ensuite à son mari pendant qu’Emmanuelle s’installe de nouveau dans la même posture que précédemment)T : Si tu as envie que je te lèche ton abricot, demandes le moi, avec tes mots à toi.(c’est à mon tour de me mettre à genou devant elle)E : Bouffez moi la chatte s’il vous plaît, elle est trempée, éteignez le feu qui me brûle depuis tout à l’heure. (Je jette un regard à son mari qui tout sourire hoche la tête en signe d’acquiescement, puis je commence à l’effleurer plusieurs fois avec ma langue puis à laper tout doucement sa vulve qui est dégoulinante, elle doit être en train d’ovuler ou bien c’est une vrai chienne. Puis je commence à accélérer mais doucement.)E : Putain ! Je vais déjà jouir, c’est pas possible.(Je m’arrête alors de toute stimulation, pour lui faire découvrir le Edging).T : Il va falloir que je me surpasse ce soir pour contrôler ton plaisir (Edging), j’en ai pas finis avec toi salope, il faut que tu me préviennes suffisamment tôt avant que tu ne jouisses pour m’arrêter, ton orgasme tu le verras par la suite, n’en sera que plus long et plus intense.(Je lui rentre directement 2 doigts dans son conduit d’amour, cela rentre comme dans du beurre, alors je ressort pour en mettre 3, je sens qu’il y a de la marge, alors je ressort encore, pour essayer avec mes 4 doigts, elle se tend, alors je la resuce un peu, pour qu’elle finisse de se détendre et qu’elle accepte mes doigts au plus profond de ce que je peux rentrer,)E : Doucement s’il vous plaît, je n’ai pas l’habitude d’être aussi pleine.T : Pourtant, il faudrait que tu reviennes pour que je te fiste, il te manque un peu de pratique, de confiance, et je suis sur que mon poignet rentrera entièrement en toi pour ton plus grand plaisir, ainsi que le notre, ah ah ah.T : Passons aux choses sérieuses.(Je retire mes doigts de ma main droite de sa chatte, et refais la même chose avec les doigts de la main gauche, puis après quelques va et vient qui l’a font soupirer d’aise).T : Tu vas bien détendre ton anus, maintenant je vais te doigter ton joli cul de salope.E : Oui merci, mon cul adore que l’on s’occupe de lui.(comme pour son vagin, je lui enfonce 1 puis 2 puis 3 doigts dans son cul, il est souple. Je lui enfonce ensuite 2 doigts de ma main droite dans sa chatte)E : Oh ouiii, c’est bon cela, Michel ne m’a encore jamais double pénétré, je n’ai pas osé lui demandé.M : c’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd, ma petite salope, je te commanderai dès ce soir plusieurs gods de 5 cm.(Je la double doigte un moment puis me met à lui lécher la vulve, en insistant sur son clitoris).E : Encore, c’est trop bon, vous allez me faire bientôt jouir.T : Pas tout de suite, mettez vous à quatre pattes sur le fauteuil.(je retire mes doigts, puis elle se met comme je lui ai demandé. Je lui remets 2 doigts dans son cul et approche mon sexe de sa chatte dégoulinante. J’y rentre d’un coup sec et rageur et m’enfonce complètement en elle.)E : Ouaahhh, vous me remplissez bien, baisez moi comme une chienne, dudullu escort je suis là pour le plaisir de mon mari, ne l’oublions pas.T : Me tournant vers Michel : elle se prête bien au jeu, je trouve, votre insolente de femme. Je vais lui montrer comme elle devrait un peu mieux nous respecter cette chienne.(J’alterne petit coup sec et rapide, pénétration profonde et lente, des pauses tout au fond, et des entrées sorties de son vagin comme cela pendant 5 minutes, puis ma main gauche commençant à fatiguer, je décide de permuter les rôles. Je sors mes doigts de son cul, lui met directement dans sa bouche, pour la punir de son insolence, puis je lui rentre mon sexe dans son cul bien dilaté mais à sec, je rentre ensuite 3 doigts de ma main droite dans sa vulve. Elle couine mais elle encaisse bien pour une salope de 23 ans. Son mari est pleins d’admiration pour sa femme, je sens que je lui donne des idées pour plus tard. Je sors mes doigts de sa bouche, la position étant trop inconfortable pour la défoncer convenablement, je lui pince son téton gauche jusqu’à ce qu’elle cri qu’elle a mal, puis commence à lui ramoner son cul.)T : On n’entend plus ton insolence de toute a l’heure, Salope.E : Je m’excuse de vous avoir provoqué mais j’ai tellement envie de bien faire pour remercier mon mari de tous les coups de bite qu’il a su me donner jusqu’à présent. Vous comprenez ?T : Je ne suis pas là pour comprendre mais pour réaliser le fantasme de Michel, grosse salope.(Je lui défonce le cul par sprint de 1 minute, puis fait une pause enfiché tout au fond de son cul avec mes boules qui caressent malgré elles sa vulve recouvert d’un torrent de mouille. Mes doigts rageurs prennent le relais et je la doigte frénétiquement son vagin en lui stimulant son point G)E : J’ai très envie d’uriner, laissez moi y aller, s’il vous plaît.T : Tu as juste envie de squirter, laisses toi aller, cela va te soulager.(elle se contracte de tout son corps, crie oh putain et quand elle se relâche, éjacule plusieurs giclé de son liquide visqueux, je me retire alors complètement d’elle).M : Je vois que l’on n’est pas venu pour rien.T : Assieds toi salope sur le bord du fauteuil, c’est le moment final.(Elle se retourne, épuisé, trop contente de pouvoir s’asseoir, et avant qu’elle ne comprenne mes intentions, je lui met ma queue au fond de sa bouche. Je l’att**** par la nuque et lui baise la bouche comme je le ferais à une poupée, et quand elle commence à tousser, cela déclenche mon orgasme, je me retire in extremis de sa bouche et lui arrose le visage de 3 grosses giclés de mon miel. Je lui refourgue mon sexe dans sa bouche pour qu’elle puisse goutter à mes dernières giclées. Elle me lèche ensuite comme la bonne chienne qu’elle est devenu ce soir.)T : (vidé et content d’avoir satisfait ce couple de client). J’ai l’impression que mon travail est terminé pour ce soir, même si je pense que Michel, vous aimeriez goûter à votre salope de femme tant qu’elle est encore chaude.M : En effet, si cela ne vous dérange pas, je ne vais pas pouvoir attendre de rentrer chez nous pour baiser Emmanuelle, je crois qu’elle le mérite cette salope, avec toute l’entrain qu’elle a mis à réaliser mon fantasme, elle me doit bien cela.(M se déshabille entièrement et fait apparaître un sexe d’un bon calibre, elle va prendre cher une 2ème fois d’affilé. Elle att**** sa bite et la met sans un mot dans sa bouche. M reproduit mes gestes et commence à lui baiser sa bouche. Je prend mon caméscope pour suivre la scène au plus près de l’action.)E : Chéri, dans quelle position veux tu baiser ta salope ce soir ?M : Debout en t’allongeant vers l’avant sur son bureau(M écarte les fesses de sa femme, sa vulve gonflée encore de sang, rouge vif et luisante, et lui rentre sa bite, dans un mouvement brusque).E : Vas y chéri, baises ta salope de femme, celle qui aime baiser d’autres hommes devant toi pour ton plaisir. Défonces moi, comme la chienne que tu voulais que je devienne. Vas y à fond, oui, baises moi encore plus profond, oui comme cela. Déchires moi ma chatte…T : Quelle beau et agréable langage, venant de la bouche d’une jeune femme…E : Chéri, je veux que tu viennes dans mon cul ce soir, s’il te plaît, encules moi bien profond.M : Si tu veux, mais je ne vais pas tarder à te remplir, cela fait tellement longtemps que je suis sous pression, moi.(Michel sort sa queue, et la rentre doucement dans le fion de sa femme.)E : Oui, elle est grosse ta bite, vas y défonces mon cul avec ta grosse bite, mon chéri. Lâche tout.(Michel avec tous ses encouragements lance un sprint final dans le cul de sa femme, pendant qu’elle continue de couiner comme une truie, puis se met lui aussi à crier Ouiiii, il lui donne tout ce qu’il lui reste d’énergie avec des derniers coup de reins en phase avec ses giclées. Il ressort en nage de sa femme, et s’écroule dans un fauteuil, pendant que je repose le caméscope sur son pied. Je m’approche d’Emmanuelle puis je lui caresse sa vulve, elle se remet à gémir, je la doigte avec 2 doigts pour bien stimuler son point G et lui frotte la vulve rapidement avec les doigts de mon autre main. Je m’active de plus en plus vite en elle, elle reperd pied, et ne dit plus rien jusqu’à ce qu’elle lâche un cri de plaisir, en se remettant à squirter de plusieurs jets, dont certains arrosent même Michel qui en reste incrédule. J’aide ensuite Emmanuelle à aller s’asseoir sur son fauteuil. Je passe rapidement me laver les mains, puis nous sert du jus de raisins, nous avons tous besoin de sucre pour recharger notre énergie et nos liquides organiques…).T : Eh bien, pour une première caudaliste, on dirait que tout le monde à bien apprécier son rôle. Un petit mot pour conclure cette séance, qui veut commencer à parler ?M : Merci à vous de nous avoir permis de vivre cette expérience qui devrait être le début d’une longue aventure, et se tournant vers sa femme, merci à toi Emmanuelle de m’avoir fait et de me faire confiance, d’être là, à mes cotés et à expérimenter mes phantasmes. Tu es vraiment la meilleure des épouses que je pouvais espérer avoir et partager…E : Merci monsieur d’avoir su m’aider à dépasser mes peurs, de m’avoir fait vivre cette petite séance de soumission devant mon mari et de m’avoir fait découvrir le Edging et le Squirting, je suis épuisé mais heureuse d’avoir été capable de me dépasser et de me lacher devant vous. Enfin en se tournant vers son mari, merci chéri de me permettre d’avancer dans notre sexualité qui est chaque jour un peu plus formidable. Je t’aime tellement.M: Moi aussi je t’aime.T : Merci à tous les 2 pour cette séance mémorable, qui restera dans les annales de ma carrière. N’hésiter pas à revenir pour toute question ou fantasmes que vous souhaiteriez réaliser. Vous savez que je pourrais certainement vous y aider.E et M : Nous n’y manquerons pas.T : Vous m’enverrez le lien de vos vidéos, que je puisse faire un montage, et vous enverrez dans quelques semaines le lien du film ainsi monté. Prenez le temps de vous rhabiller tranquillement je n’ai pas d’autres clients après vous. Au revoir.E et M : Au revoir.PS Si un couple caudaliste veut vivre ce fantasme ou un similaire, qu’il m’écrive, n’étant pas thé****ute dans la vrai vie, je n’ai pas de code de déontologie. (De toutes les façons environ 5 % des psy couchent avec au moins l’un de leur patient…).https://fr.xhamster.com/videos/beautiful-olga-pechova-with-her-husband-at-the-sex-ther****t-7536897

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın