Valérie 9 – Mon petit minet

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Asian

Valérie 9 – Mon petit minetJe suis devenue accro à la bite, la fellation et la sodomie… mais en plus j’aime m’offrir comme une chienne, une pute soumise aux envies et aux exigences de mes partenaires.Mais je ne suis pas qu’une salope vicieuse et nymphomane… je suis également une « femme » comme madame tout le monde. Je réalise toutes les activités d’une parfaite femme au foyer, lessive, ménage et repassage que je fais souvent en leggings et débardeur. Courses au supermarché, là j’essaye de ne pas être trop provocante, un léger maquillage, en jean (moulant) pull ou tee-shirt et blouson de coupe féminine et bottines à petit talons ou sandales. Pour mes vêtements, je fais un peu les boutiques (en fille) mais surtout j’achète en ligne, d’ailleurs ce matin j’ai été récupérer un colis. Je suis toujours toute émoustillée quand je déballe mes achats. Cette fois-ci j’ai commandé une jolie paire de mules à talons de 6 cm, pour être à l’aise dans l’appartement même si j’adore 10 ou 12 cm de talons, d’ailleurs c’est la hauteur des escarpins blancs que j’ai pris. Je les essaye, adôôôôrable… deux mini robes moulantes à souhait. Et surtout un ensemble nuisette et déshabillé en voile et dentelle gris perle. Vraiment magnifique. Quelques paires de bas, chair, beige foncé et bien sur noir. Pour terminer 3 soutiens gorge push-up et quelques culottes toutes aussi mignonnes les unes que les autres (et oui il m’arrive d’en porter…). J’ai à peine finis de ranger mes derniers achats que le téléphone sonne. -Oui-Bonjour, c’est Fred… je ne sais pas si vous vous souvenez de moi ?-Fred ?-Oui nous nous sommes… vu au Keewee… vous m’aviez dit que si j’avais besoin je pouvais vous appeler.-Oui bien sur ! excuse-moi chéri. Je me souviens en effet de ce merveilleux jeune éphèbe, ses lèvres charnues, sa peau douce et la détresse dans son regard quand il avait joui sous mes doigts dans son jean… -Que puis-je pour toi mon chou ?-Est-ce que je pourrais passer vous voir ?-Bien sur, quand canlı bahis şirketleri es-tu libre ?-Aujourd’hui si vous pouvez, maintenant.-D’accord, je t’attends. Je lui donne mon adresse et il m’assure qu’il sera là dans une petite demi-heure.Je me prépare à le recevoir, pour ne pas « l’effrayer » j’opte pour le style androgyne. Leggings jean, sous lequel je mets un joli shorty de dentelle, tee shirt manche américaine en fine résille qui laisse deviner mes petits seins, léger maquillage, quelques bijoux et bien sur des sandales compensées. 20 mn plus tard, mon jeune ami arrive. Je m’attendais à un beau jeune homme timide… il est merveilleusement beau avec ses cheveux mi longs, ses yeux maquillés, il porte un jean léger qui moule admirablement son anatomie et un tee shirt en lycra rose, avec une poitrine on le prendrait sans conteste pour une fille… Non le plus surprenant, c’est que dès son entrée, il m’enlace en murmurant :- Oh je suis tellement heureuse de vous revoir… Comment résister… je pose mes lèvres sur les siennes, sa langue glisse à la recherche de la mienne… humm… quel délice. Je le prends par la main et l’entraine dans le salon. Nous tombons sur le divan, nous nous embrassons sauvagement, je glisse mes doigts sous son tee-shirt, sa peau est douce, ses petites pointes de seins sont déjà dures. Il m’imite et me caresse la poitrine par-dessus le fin voile de mon débardeur. La bouche occupée nous n’échangeons pas un mot. Il laisse échapper des gémissements de bonheur. Je palpe sa virilité à travers l’étoffe de son pantalon… humm ! Une érection prometteuse, je ne me souvenais pas qu’il fût aussi bien monté… Je fouille sa bouche avec ma langue, il se débrouille très bien lui aussi… Je dégrafe son pantalon, sa bite tendue jaillit, il ne porte pas de slip ce coquin. Je le branle doucement, je délaisse sa bouche et me penche sur son sexe. Je le titille de la pointe de la langue, dépose des baisers délicats. A chaque coup de langue sa queue canlı kaçak iddaa tressaute… Je fais coulisser mes lèvres autour de son dard fièrement dressé. Il gémit de plus belle, sa bite se tend et… il libère un flot de sperme entre mes lèvres. J’avale goulument sa semence. Son jus épais me rempli la gorge.- Oh non… non pas déjà… Ce petit coquin est tout confus. Moi je suis aux anges. Je me relève, les lèvres maculées de son jus d’amour. Il a une petite hésitation mais accepte et participe activement à mon baiser. Avant d’étouffer je délaisse sa bouche.- Je suis désolé… mais c’est tellement bon.- Ne t’en fais pas mon chéri, ça n’est que le début de l’après-midi… et puis j’ai adoré. Viens. Nous serons plus à l’aise.Je l’entraine dans ma chambre. Je retire mon tee-shirt et m’attaque au sien. Je caresse, palpe, lèche ses pointes de seins. Merveilleusement doux et imberbe. Il fait de même avec moi, aussitôt mes pointes se dressent, hyper sensibles. Il est émerveillé devant ma petite poitrine aux tétons arrogants. Je reprends ses lèvres, sa langue. Je me laisse glisser à ses pieds en entrainant son pantalon. Humm il bande à nouveau… Ah jeunesse. Je le caresse délicatement. Je palpe ses bourses lisses, passe mes mains dans son dos, son petit cul est adorable, ferme et pommelé. Mes doigts glissent dans sa raie, je titille son anus après avoir enduit mes doigts de salive. Il se cabre sous cette caresse inattendue. Il est bien serré, certainement vierge. Nous tombons enlacés sur mon lit. Il dégrafe et fais glisser mon slim, découvre ma culotte de dentelle gonflée par mon érection. A son tour il caresse mon sexe à travers le fin tissu, dépose de petits baisers, lèche doucement mon membre. Il le dégage du rempart de dentelle et applique enfin sa langue sur mon gland. Il s’y prend très bien pour un néophyte… il lèche, suçote, caresse la hampe dressée puis enserre ma queue entre ses lèvres. Nous nous enlaçons sur mon lit, ses caresses sont précises, gourmande. canlı kaçak bahis Je trouve de nouveau ses lèvres, sa langue s’enroule autour de la mienne, fouille ma bouche. Il descend vers mon ventre, me reprend au fond de sa gorge. Dans sa position, il m’offre ses jolies fesses, j’en profite pour les ouvrir, les écarter. J’y glisse ma langue, son petit trou est ravissant, rose foncé, je l’humecte de salive, le pénètre avec ma langue. Il tortille son joli popotin en gémissant s’offrant encore plus à mes caresses. Je lui introduis un puis deux doigts en léchant, suçant, palpant ses bourses et sa queue.- Oh arrête !! c’est trop booonnn…Je lui obéis, mes doigts s’échappent. Il vient se mettre à califourchon sur mon ventre. Son sexe dur contre le mien. De nouveau il lèche, mordille mes pointes de seins… il insinue sa langue entre mes lèvres. J’enfile une protection et je guide mon dard vers son anus. Délicatement, j’écarte ses fesses, je pousse doucement, sa pastille s’ouvre je le pénètre progressivement…- Arghhhh… c’est gros !Je m’arrête un instant pour le laisser s’habituer. Les sphincters cèdent et je glisse facilement en lui. Je reste sans bouger, c’est lui qui s’active sur mon membre. Je prends ses fesses, les soulève puis le laisse s’empaler sur ma queue tendue.- Oh oui… Ouiiiiiiiiiiiii ! C’est fou… C’est trop bon.Sa queue raide tape contre mon ventre, il monte puis descend sur ma bite. Il se penche pour att****r mes lèvres et enroule sa langue contre la mienne… – Ah oui ! Oui encore… j’vais jouir… c’est fort… Ouiiiiiiiiiiiii…Je m’attends à recevoir une nouvelle giclée de foutre, mais non, il jouis par le cul… Il se laisse retomber sur moi…- Oh c’est trop fort… trop bon.Je reste en lui, toujours dur et fort. Je caresse, lèche son visage, ses lèvres, sa langue. Je recommence un lent mouvement entre ses fesses, je m’enfonce jusqu’aux couilles, je ressorts. Je sens son sexe tressauter contre mon ventre, annonciateur d’un nouvel orgasme… – Ouiiiiiiiiiiiii ! Je viens encore. Oh Ouiiiiiii c’est foooooooou… Quelle folle après-midi… sa vigueur est phénoménale, mais je reste insatisfaite, mon petit cul est en manque… et puis je le trouve trop tendre pas assez vicieux. Néanmoins ça reste très agréable.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın