Vieille histoire de 2009. Fellation en (semi) publ

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Vieille histoire de 2009. Fellation en (semi) publFellation en (semi) public…..Cette nuit la, je roulais de nuit sur l’autoroute pour rentrer chez moi. Je désespérais de trouver une station service pour faire le plein étant sur la réserve. C’est alors que je vis le panneau indiquant une station à 20 km. A partir de ce moment je commençais à me rappeler mes lectures d’HDS qui évoquaient les aires d’autoroute….Pendant le quart d’heure qu’il me fallut pour arriver à la station, j’ai sentit comme une sensation excitante, je bandais en conduisant !Peut-être aussi du fait d’une grosse envie de pisser.Une fois le plein fait et payé je me dirigeais vers les toilettes pour pisser un coup.En entrant je vois un homme, la trentaine, en train de se laver les mains. Souriant, il me salue. Je lui rends son sourire en le saluant à mon tour….Je me dirige vers les pissotieres et commence mon pipi. Mes pensées s’égarent de nouveau, je me dis que ce mec pourrait être gay ou bi.Il était plus grand et plus costaud que moi, mal rasé, mais comment était sa queue ???Je ne le saurais sûrement jamais…Mais qu’est-ce qui me prend me dis-je intérieurement !Là, le séchoir à main s’arrêta, au lieu de sortir, le mec se mit face à la pissotieres juste à coté de moi alors qu’il y en avait d’autre.J’eus un frisson et quand il me dit : « Jolie queue ! » j’ai cru que j’allais m’écrouler.Je me sentais rougir et préféra faire comme si de rien n’était . « Tu peux regarder la mienne si tu veux… » Continua-t-il.La curiosité était grande mais je tentais de me raisonner intérieurement. Je ne pu aller contre et jeta un coup d’œil furtif avant de remballer la mienne et d’aller me laver les mains.Elle était bien bandés et avait l’air bien dure, d’une taille raisonnable et assez large, il se masturbait doucement en matant la mienne.Je commençais à me laver les mains machinalement mais mon esprit était ailleurs, je sentais ma bite gonflé dans mon caleçon et j’avais un peu peur de ce mec qui pour moi était fou.Il se lava les mains à coté de moi, sans arrêter de me regarder dans le miroir.Moi je l’évitais du regard mais ma curiosité m’encourageait à le dévisager.« J’ai vu que tu as regardé ma queue…Elle te plait pas ? » reprit-ilDe plus en plus gêné je me dirigeai vers la sortit mais il se mit entre moi et la porte pour la bloquer.« Écoutes! Je ne te veux pas de mal … Je suis juste un peu exhibe et un peu voyeur c’est tout….n’importe qui à ta place aurait pris la fuite ou fait un scandale mais toi, tu as même pris le temps de te laver les mains »me dit-il d’une voix posée.« C’est une question d’hygiène… » Bredouillais-je.Il eut un léger sourire me faisant comprendre qu’il n’en croyait pas un mot.Il me tendit la main et me dit avec un grand sourire « Comme tu veux, viens t’amuser un peu ou part c’est toi qui voit… »Là mon corps ne suivi pas ma pensée et je pris sa main.Il me tira vers le wc handicapé et me bloqua dos au mur pour tenté de m’embrasser mais je détourné la tête.Il m’embrassa dans le coup, güvenilir canlı bahis siteleri ôta mon t-shirt et m’embrassa le torse.Il me caressait partout, je le sentais super excité, il retourna face au mur et frottait sa queue dure contre mes fesses à travers nos jeans. Il déboutonna mon jean et continua de se frotter et de me lécher le cou puis saisi ma queue qui était très dure.Mon excitation ne faisait que monter sentant à la fois l’odeur et la chaleur de son corps.Il recula dos au mur d’en face, baissa jean et caleçon à hauteur de genoux et reprit sa lente masturbation.« Ok, montres moi comme tu es excitant » me dit-il d’une chaude voix.Juste vêtu de mon boxer, j’allais m’agenouiller devant sa queue et commença la prendre dans la main.Le mec avait l’air aux anges, il me caressait les cheveux et approcha sa queue à l’entrée de ma bouche.Il ne me fallut pas trois seconde pour la gober.Une main à sa base, l’autre s’occupait de ses boules, je commençais à jouer de succion profonde et de coup de langue sur son gland chaud se qui provoqua chez lui quelque léger gémissement de plaisirs.« Tu fais sa très bien …. Regardes moi s’il te plait… »Me dit-il.« Ok » répliquais-je, et j’entrepris de lui lécher les couilles pour reposer mes lèvres.C’est la que j’ai vraiment sentit l’odeur de l’excitation masculine, odeur qui ma mit dans un état second.J’aspirai ses couilles en en profita inspirer à fond cette odeur, mais lui, préférait que je le suce apparemment alors il me remit sa queue en bouche.Il semblait de moins en moins faire attention à moi et donnait des coups de hanche pour l’enfoncer en moi. Soudain, j’entendis la porte donnant sur les pissotieres s’ouvrir et j’entendis deux voix différentes, sûrement deux mecs qui allaient pisser.Je stoppais net ma fellation en essuyant la bave qui dégoulinait de mon menton.« Ne t’inquiète pas » me chuchota-t-ilEt il me replanta sa queue en me maintenant la tête de ses mains. J’essayais d’être le plus discret possible pendant qu’on entendait la pisse couler juste de l’autre coté de la paroi.Lui était très excité et semblait ne pas se préoccuper des deux visiteurs.Il continuait de me baiser la bouche sans se soucier de moi et après quelques bruit suspect de succion il me la planta tellement profond qu’il m’étouffa.Je me retirai et toussa, ma bave dégoulinait, les larmes me coulaient.Je mis le doigt devant ma bouche en lui faisait des gros yeux pour demander une pause mais il fit « non » de la tête et s’approche de nouveau.J’essayais alors de me relever et de reculer en même temps mais je perdit l’équilibre et heurta la parois derrière moi.Il se résout alors à fermé le loquet mais la porte s’entrouvrit et une tête dépassa puis se retira.« Bonjour ! On peut rentrer ? On est deux, même si c’est que pour mater »Je regardais mon étalon bandé pour lui faire signe que c’était non, mais il accepta.Les deux jeunes gens firent leur entrée, 20ans environs, apparemment amis, l’un était blanc l’autre typé magrébin, güvenilir illegal bahis siteleri assez mignon, plus grand que moi et assez fin.Moi j’étais assis par terre dégoulinant de bave que j’essuyais rapidement à leur vu. L’un des deux visiteurs me demanda si j’étais consentant au moins et répondit « oui » d’un signe de tête.Les deux sortirent leurs bites, assez belles, et commencèrent à se branler.Mon étalon qui si branlait aussi pour ne pas débander leur dit d’attendre leur tours.Nous reprirent où nous en étions resté et je recommençais à le sucer à mon rythme.J’étais maintenant dos aux parois et mon sucé semblait tout fier d’être sucé en public.L’un des deux jeunes lui demanda si elle faisait ça bien, à quoi il répondit :« Ho que oui elle aime ça ! Regardez !! »Et il me bloqua la tête pour me baiser violement la bouche se qui m’arracha quelle gémissements étouffésLes deux autres se reprochèrent bites en mains et l’encouragèrent.L’un d’eux me malaxa la bite à travers le boxer et l’autre claquait sa queue sur ma joue.J’étais à deux doigts de jouir, le plaisir que je procurais, les caresses, les odeurs, le goût m’excitait au plus haut point.Il ne fallut pas plus de trois minutes pour que je sente l’homme dans ma bouche gonflé et se crisper.Il se retira et fini en se branlant devant moi.Je gardais la bouche ouverte et il m’aspergea de son sperme dans un gémissement de jouissance.Son premier jet vins me chatouiller le nez, j’en eu un peu dans la bouche et le reste de guingois en quantité de mon menton sur mon ventre.Il me demanda ensuite de lui nettoyer ce que je fis. Déjà moitie bander je recueilli ses dernières gouttes.Il remit son pantalon, me remercia et souhaita bonne chance aux deux autres avant de partir.J’étais dégoulinant de sperme frais, son odeur m’excitait et je ne pus m’empêcher d’y redouter avec mon index.Quand je relevais les yeux, gêné, les deux compères étaient toujours là, leurs grosses bite raides en mains.« Tu ne vas pas nous laisser comme ça ! » me suggéra le premier.« Il a raison, nous aussi on veut profiter de ta petite bouche toute mignonne… » Reprit le deuxième.Les deux ont un grand sourire et continu leur masturbation, leur bite me fait envie.Je leur souris à mon tour, m’approche à genoux du premier et commence à le sucer.Sa bite et plus jeune et bien douce, il souffle de plaisir.Le deuxième s’impatiente et demande son tour en me frottant sa bite sur la paupière.J’entreprends de le sucer lui aussi, ma bite raide me fait mal, je suce comme une chienne.Ma salive abondante fait coulisser leur queue dans ma bouche par de long va et viens.Ils me font les sucer à tour de rôle et arrive même à faire rentrer leur deux bites dans ma bouche.Ils s’en félicitent et m’encourage à les sucer plus profond.Sous l’excitation, ils commencèrent à me baiser la bouche comme une chatte se qui provoqua chez moi des haut le cœur se qui les faisait ricaner.Ils semblaient m’avoir complètement oublié et s’encourageait mutuellement güvenilir bahis şirketleri à me « déchirer »Je manifestais mon mécontentement et l’un d’eux me répondit en remballant sa queue:« Si tu veux on arrête, tu veux qu’on arrête maintenant? »Je m’aperçus que j’aimais la bite et que je voulais les faire jouir alors je bredouillais un:« Non, mais je préférerais….. »« Alors ta gueule et suce! » me coupa les deuxième en me plantant sa queue dans la bouche.L’autre éclata de rire et ressortit la sienne aussi sec.Il me dit que j’aimais trop le queue pour refuser. Que ca se voyait dans mon slip….Et il avait raison…..A partir de ce moment ma bouche passa de queue en queue à un rythme effréné, j’en avais mal aux lèvres, à la gorge et des larmes coulaient toutes seul de mes yeux à force de gorges profondes.Ces jeunes mecs étaient vigoureux et endurants mais pas très discret.Heureusement que le loquet était maintenant verrouillé car il y eu du passage aux pissotieres pendant que je polissais ses deux glands exquis.Quand le premier se raidit enfin, il me saisit aux cheveux et me fit ouvrir la bouche.Il m’envoya une énorme quantité de son jus en prenant soin de jouir haut et fort malgré la présence sure de gens de l’autre coté de la porte.Je sentis son sperme me piquer un œil, entrer dans une narine, dégouliner sur mon visage et bien sur remplir ma bouche. Il essuya ses dernières gouttes sur le bord des mes lèvres et me dit:« Gardes-le en bouche! » avec un grand sourire.Mais comment pouvait-il me dire ça alors qu’il savait qu’on était sûrement écouté?Le deuxième qui n’avait cessé de se branler vint à son tour se mettre en position pour se vider.Il plaça son gland à l’entrée de ma bouche prenant le temps de bien visé son intérieur mais, sous la pression, le premier jet de son sperme blanc et épais vint s’étaler de mon front à ma bouche.Il déversa le reste en petit jet dans ma bouche et la rempli agréablement.Il me demanda d’avaler et de me lever.J’obéis et avala se sperme fort odorent en grimaçant.L’un d’eux me baissa le boxer et me branla les quelques secondes suffisante à mon bonheur.Il récolta mon sperme abondant sur ses doigts .Il dit que je devais, vu la quantité, vraiment être en manque petite chienne que j’étais et me fit lécher ses doigts en me remerciant. « Merci a vous « dis je d’une voix gênée.Je remis mon pantalon, et quand je voulu remettre mon t shirt, l’un ouvrit la porte et l’autre me poussa au dehors pour voir si la voie était libre.Au dehors, deux hommes qui se lavaient les mains se retournèrent sur moi, torse nu, dégoulinant de sperme et de salive. Le premier, choqué, partit de suite tandis que le deuxième moqueur, m’as mimé une fellation avant de me poser sa carte sur le lavabo. Il y était écrit « Tu veux t’éclater, APPEL MOI » avec son numéro derrièreLes deux que j’avais sucés sortirent joyeusement suivi du mec à la carte.Enfin seul je me nettoyant comme je pu au lavaboEn rejoignant ma voiture je vis dans les réactions des gens qui savait et qui ne savait pas ce qui s’en passé dans la dernière heure aux toilettes; j’estime à 3/5 ceux qui savaient et on déduit que c’était moi le suceur dans l’histoire.Je n’ai jamais eu aussi honte de ma vie mais je ne regrette pas et je crois même qu’il faut que je suce d’autre queues, c’est tellement bon……

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın