Stevens devenu lopette (1)

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Stevens devenu lopette (1)Soumis dans la pinède.Il est dix sept heures, quand Stevens et Cindy, garent leur van aux vitres teintées, au bord de la route.Cindy est une superbe blonde de vingt trois ans, un mètre soixante quinze. Une bombe.Stevens est un culturiste taillé en Hercule, le corps en V, un mètre quatre vingt cinq, quatre vingt dix kilos de muscles. Il est âgé de vingt cinq ans.Ils traversent une pinède, et se retrouvent seul sur une plage déserte, qu”ils ont découverte récemment. Cindy s”installe sur sa serviette, tandis que Stevens, commence sa muscu.Un jeune black d”une vingtaine d”années, sort de l”eau, et vient s”allonger à cinq mètres d”eux. Il doit mesurer un mètre quatre vingt dix, pas très musclé. Il regarde admiratif, Stevens faire rouler ses pectoraux, ses épaules, les muscles de ses bras, de ses cuisses.Cindy aime aussi voir son copain s”entrainer, ravissant dans son mini maillot, voir sa taille fine que beaucoup de femmes aimeraient avoir.-Mince, dit-elle, j”ai oublié ma crème solaire. Tu peux aller ma la chercher s”il te plait?Stevens retourne à la voiture en petites foulées.-mais j”aurai pu vous prêter mon tube, dit le black. Je m”appelle Randy.-Plaisantin, répond Cindy, vous n”avez même pas de sac avec vous. Ou le prendriez-vous.Randy écarte l”entre jambe de son short, et en extrait une bite énorme. Quinze centimètres au repos.-Ben là, sourit-il, elle est pleine vous savez, elle est au sperme. Vous pouvez même l”avaler.Cindy, outrée, met sa main devant sa bouche en voyant le calibre, mais ne détourne pas les yeux. Elle se surprend même à passer sa langue sur ses lèvres. Elle imagine la queue faire des va et vient dans sa mains. Elle est tirée de ses pensées, quand Stevens revient avec la crème. Randy se lève et s”en va. Cindy raconte l”outrageuse proposition du jeune black. Fou de rage, Stevens court après l”intrus. Il le ratt**** dans la pinède et le pousse dans le dos. Le black s”affale de tout son long sur le sable. Le culturiste fonce sur lui. Pour stopper l”attaque, Randy n”a d”autre choix que d”envoyer une pognée de sable au visage de Stevens. Celui-ci canlı bahis atteint les yeux.-Haaaaaaa…haaaaa….Cindy, entendant les cris, se précipite vers la pinède.”Oh le con, j”espère qu”il va pas mettre une rouste à ce gamin”.Arrivé dans un genre de clairière, elle voit son copain la main devant les yeux. Le black se tient derrière lui. Il s”approche calmement, et quitte le maillot de Stevens. On voit nettement la marque blanche du bronzage.Cindy décide de ne pas intervenir, et a hâte de voir la suite, cachée derrière un pin parasol. le jeune black saisit Stevens par la taille, et le soulève sans efforts apparent. Les jambes de l”athlète moulinent dans le vide, faisant sauter ses couilles et son membre.Une main du black descend entre les cuisses, att**** les bourses, les serre. Stevens est paralysé.-Aie…aie…lâche çà…aie…aie…pas les glaouis…la main remonte, saisit la queue.-Hi hi hi, un si petit morceau pour ce tas de muscles, hi hi hi…Effectivement, la queue de Stevens, si elle est assez épaisse, doit mesurer cinq centimètres au repos, ce qui est ridicule comparé à sa taille. Elle est prolongé au bout d”un long prépuce.Justement, Randy le fait rouler entre ses doigts, parvient à l”ouvrir, et a y enfiler son majeur. Le doigt qui gratte le gland, est entièrement recouvert par le prépuce. Soudain, la queue devient toute raide, atteint quinze centimètres. Randy sent un liquide au bout de son doigt.-Hey…salaud…mais tu pisses…tu vas voir ce que je vais te faire sortir après…connard…Il retire son doigt et décalotte le fifre du culturiste. Les jets d”urine éclaboussent le sable. Randy secoue la queue pour en faire tomber les dernières gouttes, puis entame une lente masturbation.Scotchée, Cindy assiste à l”humiliation de son copain. Elle n”en revient pas de le voir décollé du sol, en train se faire branler.Elle ressent une agréable chaleur entre ses cuisses.C”est dans un râle étouffé, que Stevens lâche sa semence.-Hé ben voilà, sourit Randy, la petite nouille est vidée. Et si je te faisait couiner un peu.Randy serre un testicule, et projète son adversaire au sol. Celui-ci bahis siteleri se relève, et s”enfuit dans la pinède, en sautillant d”un pied sur l”autre, se tenant les couilles, le bout de la bite souillé de sperme et de sable.-Aie.aie.aie, crie-t-il en tenant ses noisettes, ouille…aie.aie.Randy se retourne et aperçoit Cindy.-Il te reste assez de force pour niquer une blonde? J”aimerai bien prendre un bon coup de queue, me le faire mettre.-Disons que…les blanches, je préfère les enculer, répond-il.-Un n”empêche pas l”autre, poursuit Cindy.Cindy va se le faire mettre pendant une heure, pratiquement sous les yeux de son copain. Aucun trou ne sera épargnés. Il est dix huit heures quand Cindy termine sa dernière pipe.-Merde, s”écrie Randy, voilà, j”ai raté mon bus.-Mai c”est pas grave, viens à la maison,propose Cindy.-Ouais, c”est çà, et ton copain, il va dire quoi?-Après la correction que tu lui a mise, çà a du le calmer. Tu pourras même jouer avec lui si tu veux. Tiens les clés du van. Installe toi à l”arrière, tu lui feras la surprise. Je vais le récupérer.Cindy s”engage dans la pinède.-Stevens…mon chéri…ou es-tu…ou es-tu…tu te caches vilain…-Je suis là, sanglote Stevens, il est parti? Je suis tout nu, tu as mon maillot, et de l”eau? Mon sifflet est plein de sable.-C”est pas grave, on est garé juste à côté. mais ou es-tu?Cindy repère enfin son copain, accroupit derrière les hautes herbes.Elle s”approche sans bruit, passe une main entre ses jambes, et lui prend les couilles.-Aie..aie..aie…plus mes burnes…assez…-Mais il est là le polisson, allez, çà suffit. On rentre, sinon j”appelle Randy. Tu veux qui te prenne par les prunes, qu’il te fasse pleurer?-Non, non, s”il te plait, pas çà.Arrivé au van, Stevens ne pensait pas ce faire surprendre une nouvelle fois par Randy. Celui-ci le prend par les couilles et le force à se mettre à quatre patte, une jambe en l”air, dans la position d”un chien qui pisse. Le van démarre.Dans cette position, les attributs de Stevens sont bien dégagés, totalement offert. Les testicules disparaissent dans la main de Randy, roulent entre güvenilir bahis ses doigts. De la main droite, il se branle pour que sa bite atteigne des mensurations respectable.Stevens supplie quand l”énorme gland décalotté rentre en contact avec son petit trou. Trop tard, la pénétration a commencé.-Ha…ha…couine Stevens…pas çà…je t”en prie..pas çà…-Mais que t”arrive-t-il mon Hercule? Demande Cindy en arrêtant le van. Tu as mal?-Il..il m”encule, pleure Stevens…il va me déchirer…il es trop gros…hou…hou..hou…Cindy se faufile entre les sièges et rejoint les deux hommes. Elle glisse une main sous le ventre de son copain, saisit les couilles, puis saisit celles de Randy-Mon dieu, s”exclame-t-elle, quelle différence, les siennes débordent de ma main, tandis que les tiennes…pauvre choux…Ho…mais tu bandes…cochon…tu n”aurais pas une petite envie?Stevens bafouille des mots inaudibles. Cindy approche son oreille.-…Que je te décalotte? Mais bien sur mon chéri, complètement, ou juste un peu, comme çà. Entièrement? D”accord…Le salaud…mais il crache…vas-y mon chat…vide ta petite tripette…c”est bon hein?Stevens gémit de plaisir, tout comme Cindy qui aimerai bien participer à la fête. Elle se met toute nue, fléchit sur ses jambes, jusqu”à ce que sa chatte soit à la portée de la bouche de son copain, et écarte ses lèvres intimes.-Regardez comme vous me faites mouiller salaud…vas-y..bouffe moi la chatte…bien sur le bouton…hum…hum…je joui…hou…hou…Randy, lui aussi, sent que çà vient. Il se retire et vient placer sa bite contre les lèvres de Stevens.-Allait, ordonne Cindy, ouvre…tu vas voir comme c”est bon.Stevens avale l”énorme bite du jeune black, qui se vide de sa semence. Il est à deux doigts de s”étouffer. On voit sa pomme d”Adam monter et descendre.-Fait voir, dit Cindy, ouvre la bouche.Stevens obéit. Le sperme du jeune black est stocké derrière les dents du bas.-C”est très bien, tu peux avaler maintenant. Après, un bon coup de langue pour nettoyer tout çà, OK? Après, on rentre. On veutpas te voir cette nuit, il est à moi. Sauf si Randy veut s”amuser avec toi.Randy murmure à l”oreille de Cindy.-C”est pas con çà, sourit Cindy. Reste. Randy veut que tu vois comment je vais me le faire mettre, que tu vois les pipes que je vais lui tailler. Quel veinard tu es mon chéri.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın