Pulsions bisexuelles 4

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Cumshots

Pulsions bisexuelles 4Après notre troisième rencontre avec Julien, notre amant bisexuel, ma femme et moi étions très proches, peut-être même encore plus qu’avant de le rencontrer. Nous nous disions tout, n’avions aucun secret l’un pour l’autre.Notre vie sexuelle était également différente, plus intense. Nous étions davantage à l’écoute de nos envies respectives. C’est ainsi qu’après le week-end qu’a passé Julien chez nous, Cécile me reparlait de plus en plus souvent de ses deux petites exhibs devant le livreur de pizza. Elle en parlait avec excitation. Elle s’était découvert cette nouvelle facette de sa personnalité.Voyant qu’elle voulait le refaire, je lui ai proposé de passer une annonce sur un site de rencontre. Nous avions décidé d’inviter un homme chez nous histoire de partager un apéritif. Ma femme serait habillée de la tenue de son choix. Elle déciderait si elle souhaite se montrer nue ou non. Nous voulions rester relativement sages, et précisions bien dans notre annonce que le but de la rencontre était le plaisir d’être vue pour ma femme.Une fois l’annonce déposée, nous avons reçu plus de 100 réponses en l’espace de quelques jours. Je me suis occupé de faire le tri. La plupart des réponses comportait uniquement une photo du sexe de l’homme qui répondait, avec pour seul texte “intéressés ?”. Des gros lourds…Je suis tombé malgré tout sur 2-3 personnes qui semblaient güvenilir canlı bahis siteleri plus correctes, mais au moment de se donner rendez-vous, un seul a répondu (il y a beaucoup de fantasmeurs sur internet).Nous avons donné rendez-vous à Matthieu dans un bar au centre-ville de Reims un samedi à 17 heures, pour voir s’il correspondait réellement à notre recherche. C’est un jeune homme de 20 ans, étudiant, un brun timide, mais qui est plutôt sympathique. Nous avons discuté un petit moment et nous lui proposions de venir chez nous. Il a bien sûr accepté et nous voilà en route pour notre appartement.Quand nous sommes arrivés, nous nous sommes installés au salon, Cécile et moi sur le canapé, et Matthieu sur le fauteuil en face de nous. Ma belle était habillée sagement. Elle est partie dans la chambre et elle en est revenue vêtue d’une jupe assez courte et d’un chemisier blanc qu’elle avait déboutonné suffisamment pour que l’on voit son soutien-gorge.Nous avons discuté un quart d’heure, puis Cécile a prétexté aller chercher quelque chose à la cuisine, et elle en est revenue en sous-vêtements. Elle portait un ensemble soutien-gorge/string noir. Notre invité fixait Cécile. Je pense qu’il bandait vu la bosse qui se dessinait sous son pantalon. Ma belle était très à l’aise, et ne semblait pas du tout gênée de la situation, bien au contraire.Au moment de servir güvenilir illegal bahis siteleri un deuxième verre, Cécile a enlevé son soutien-gorge, laissant apparaître sa poitrine. Elle trinquait simplement vêtue d’un string, et discutait comme si de rien. J’étais un peu surpris par son aisance je dois bien le dire. Le jeune homme parlait de moins en moins, sans doute un peu intimidé par la situation. Ma femme a rapidement enlevé le bas, se retrouvant totalement nue devant un homme qui nous était totalement inconnu il y a quelques heures à peine. Je savais que la situation l’excitait (tout comme moi d’ailleurs).Ma belle écartait souvent les jambes, laissant voir son minou épilé à notre invité. Je ne pouvais pas m’empêcher de la caresser. Je voyais bien que le jeune homme aurait aimé être à ma place, tant il dévorait Cécile du regard. Il la complimentait sur son physique et m’a dit que j’avais beaucoup de chance.Nous lui avons ensuite raconté nos rencontres avec Julien. Il n’en croyait pas ses oreilles. Il ne m’imaginait pas être bisexuel. Nous lui avons décrit nos ébats dans le moindre détail. Il a dit que notre amant était chanceux d’être tombé sur un couple comme le nôtre, si ouvert d’esprit. Le fait de lui raconter tout ça et, par la même occasion, de nous remémorer tous ces moments passés nous a excité ma belle et moi.Le temps passait, le regard de güvenilir bahis şirketleri Matthieu ne quittait toujours pas les seins et le sexe de ma femme. Vers 19h30, nous l’avons invité à partir. Il nous remerciait de cette soirée. Dès qu’il est parti, nous avons fait l’amour sauvagement, Cécile était très excitée. Elle m’a sucé comme si sa vie en dépendait, et m’a chevauché jusqu’à ce que j’explose en elle. Elle était dans un état second.Nous parlions de notre soirée une fois que nous étions au lit. Elle m’a dit prendre goût à ces jeux d’exhibition, qu’elle aimait se sentir désirée.Je lui ai promis que nous recommencerions, et pourquoi pas aller un peu plus loin. Je lui ai avoué que j’aurais aimé la voir se faire tripoter devant moi. Quant à elle, ce qu’elle aurait vraiment aimé, c’est que notre invité se branle et jouisse sur ses seins. Elle m’a expliqué qu’elle aurait voulu voir sa queue jouir pour elle. Ma belle qui était si sage avant que nous ne rencontrions Julien, avait bien changé en l’espace de seulement quelques semaines.Nous n’avons pas revu Matthieu depuis ce jour, nous n’avons pas souhaité garder contact avec lui.Voilà le récit de la première “vraie” exhibition de Cécile. Depuis, nous en avons refait d’autres, pas forcément prévues d’ailleurs.Cette petite exhibition avait stimulé notre excitation sexuelle. C’est ainsi que le lendemain soir, nous appelions Julien pour qu’il vienne passer un week-end chez nous. Nous nous sommes donné rendez-vous le week-end suivant. Il devait arriver le vendredi soir pour repartir dimanche après-midi.Si vous voulez connaître la suite, n’hésitez pas à me laisser un commentaire ou à m’envoyer un message privé, ça fait toujours plaisir.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın